A comme Association, tome 2 : Les limites obscures de la magie – Pierre Bottero

Édition: Gallimard/Rageot (Jeunesse)

Date de parution : 2010

Nombre de page : 187 p.

A propos de l’auteur : Pierre Bottero est né en 1964. Il a exercé le métier d’instituteur pendant longtemps. Grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l’Imagination et des Mots, il a toujours rêvé d’univers différents, de dragons et de magie.  » Enfant, je rêvais d’étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n’arrivais pas à trouver la porte d’entrée vers un monde parallèle ! J’ai fini par me convaincre qu’elle n’existait pas. J’ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d’un monde classique… jusqu’au jour où j’ai commencé à écrire des romans. Un parfum d’aventure s’est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d’étonnantes créatures, des villes étranges… J’avais trouvé la porte. « . Pierre Bottero est décédé le Dimanche 8 Novembre 2009 d’un accident de moto. (source : Livraddict)

 

Quatrième de couverture :

Elle s’appelle Ombe, habite Paris et adore la moto. Elle a aussi l’incroyable pouvoir d’être incassable ou presque. C’est pourquoi L’Association l’a recruté comme agent stagiaire. Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués.

Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L’Association. Et à force de foncer la tête la première, Ombe l’incassable risque fort de comprendre ce que « ou presque » veut dire.

 

Mon avis:

La réunion de deux auteurs pour une même série ? Voilà qui peut donner lieu à quelque chose de superbe… ou de totalement décevant, si les auteurs ne sont pas en accord. Ne connaissant Pierre Bottero et Erik L’Homme que de réputation (et on sait qu’il faut se méfier des on-dit), je ne savais que trop penser de cette idée. J’étais perplexe. Pour la première fois, je ne me suis pas jetée avec avidité sur le livre envoyé par Gallimard. J’ai terminé ma lecture en cours, en ai commencé une autre… Et puis je me suis dit qu’avant de le prêter à une fan de Bottero, je devrais quand même savoir de quoi il retourne.

Le livre commence par une introduction de Erik L’Homme, parlant de la naissance du projet, et de sa décision de le continuer malgré la mort de Pierre Bottero. Emouvant, certes, mais pas seulement. Déjà dans cette introduction, on devine le plaisir qu’a suscité cette association aux deux auteurs, plaisir que l’on ressent ensuite dans l’écriture. Et une fois le livre terminé, on ne peut que remercier Erik L’Homme d’avoir continué l’aventure.

Dès les premières lignes de l’histoire, le ton est donné : humour, fantastique, action.

Ombe est une jeune femme au caractère bien trempé : elle préfère l’action à la réflexion, n’a pas la langue dans sa poche, et une façon assez personnelle d’appréhender les situations de crise. Du coup, on la suit avec un plaisir manifeste dans ses premières missions pour L’Association. Les autres personnages ne sont pas en reste (je pense notamment à Jasper, qui apparait brièvement mais que l’on meurt d’envie de connaitre d’avantage ; où encore à Walter, que je trouve formidable).

Bref, on ne s’ennuie jamais et on rit beaucoup. Une vraie bouffée d’air frais ! Le livre n’est pas très épais, ce qui pourra séduire les lecteurs les moins gourmands.

En conclusion, après avoir refermé ce livre, deux choses se sont imposées à moi :

1) J’ai hâte de lire le tome d’Erik L’Homme !

2) J’ai vraiment envie de découvrir l’univers de Pierre Bottero. Il est temps que je lise ses autres romans !

 

Autres avis :

* Archessia

* Lelf

* Amadis

* Lanyla

* Kassandra

 

Chronique d’août 2011

Publicités

Prendre la plume

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s