La quête des héros perdus – David Gemmell

Titre VO : White Wolf

Édition : Bragelonne

Date de parution : 2003

Nombre de page : 294 p.

A propos de l’auteur : Depuis Légende, son premier roman, David Gemmell n’a publié que des best-sellers. Reconnu comme le maître de l’Heroic Fantasy en Grande-Bretagne, cet ancien journaliste avait été videur dans les bars de Soho à Londres avant de prendre la plume. Sa gouaille naturelle lui avait toujours permis d’éviter de se servir de ses 120 kilos. Cette gouaille se retrouve dans ses ouvrages dont le rythme soutenu entraîne le lecteur dans des aventures épiques et riches en couleurs, où Gemmell savait mettre tout son cœur. Ce même cœur qui l’a abandonné en juillet 2006, à l’âge de 57 ans. (source : Livraddict)

 

Quatrième de couverture :

Rappelez-vous la forteresse de Légende… Dros Delnoch a fini par tomber face à l’ennemi nadir, elle n’est plus qu’un point de passage pour les hordes du Nord. L’Empire drenaï n’existe plus. Sous la main de fer de Jungir, le fils du célèbre Tenaka Khan, les Nadirs continuent leur progression, se livrant parfois à des raids dans les territoires gothirs, à la recherche d’esclaves.

 Mais un jour, les esclavagistes capturent une jeune villageoise dont Kiall, un jeune homme timide, est amoureux. Comme un héros de légende, il va partir à la recherche de son aimée. Et il ne sera pas seul car, sortis de leurs retraites, viennent se joindre à lui les anciens héros de la bataille de Bal-azar : Chareos, le maitre d’armes, Beltzer le géant à la force colossale, et les deux archers Finn et Maggrig.

 Et l’un d’entre eux possède un secret qui pourrait bien changer la face du monde. Car dans ses veines coule le sang du Fléau nadir, et l’espoir du peuple drenaï. Il est le dernier Comte de Bronze !

 

Mon avis:

Un nouveau roman du grand David Gemmell, avec des personnages que je n’avais pas encore rencontré… mais toujours aussi haut en couleur !

Beltzer, le géant qui se bat à la hache : on peut penser à Druss, mais ces deux héros ont des personnalités qui leur sont propres. Ma préférence va définitivement à Druss ! Chaldéos, un maitre d’arme qui doit avoir un passé chargé, puisqu’il est le dernier comte de Bronze (encore du nouveau pour moi), et qu’il est bien loin de chez lui. Finn et Magrig, deux archers que j’ai hate de recroiser à nouveau. Et enfin Kiall, un villageois que rien, à priori, ne destinait à l’aventure.

Une nouvelle quête, une nouvelle aventure, avec toujours autant d’action, d’humour, de sentiments, qui ne restera pas dans mes favoris, mais qui a le grand mérite de me donner envie de faire plus ample connaissance avec ces nouveaux compagnons.

 

Autres avis :

Nicko ; Skarn-sha ; ExtraVagance ; Ethernya

 

Chronique de septembre 2011

Publicités

Prendre la plume

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s