Angel, tome 1 – L.A. Weatherly

Titre VO : Angels Trilogy, book 1: Angel

Traducteur : Julie Lafon

Édition : Gallimard jeunesse

Date de parution : 2011

Nombre de page : 520 p.

A propos de l’auteur : L.A. Weatherly est une auteur américaine née en 1967 aux Etats-Unis. Elle vit actuellement en Angleterre. Elle est principalement connue pour sa série en trois tomes, Angel, mais elle a aussi écrit d’autres romans pour adolescents comme par exemple Child X. Elle est aussi connue sous le nom de Lee Weatherly et Titania Wood. (source : http://www.babelio.com)

Quatrième de couverture :

Les anges sont partout : magnifiques, rayonnants, envoûtants. Pourquoi Willow est-elle la seule à s’en méfier ?

Willow sait qu’elle est différente des autres filles de son âge, et pas seulement parce qu’elle aime réparer les voitures. Willow a un don. Depuis sa naissance, elle peut lire l’avenir des gens et connaitre leurs pensées les plus intimes. Mais elle ignore d’où lui vient cet étrange pouvoir…

Alex le sait, lui. Il connait son secret. Alex parcourt le monde pour éliminer les anges. Et il a reçu l’ordre de supprimer Willow. Mais le ténébreux jeune homme n’avait pas prévu qu’il tomberait amoureux de sa victime.

 

Mon avis:

J’ai reçu ce roman de la part de Gallimard. Sans ça, je ne l’aurai probablement jamais ouvert : les anges, ce n’est pas franchement ma tasse de thé, au même titre que les vampires ou les loups-garous. Mais j’ai été plutôt agréablement surprise. L.A. Weatherly nous conte l’histoire de Willow, une jeune fille de 16 ans un peu spéciale, puisqu’elle peut lire l’avenir des gens. C’est d’ailleurs pour cette raison que Beth, une des filles les plus populaires du lycée, vient la voir. Et quand Willow lit son avenir, elle découvre que les anges existent, et que Beth les adule… Et elle est loin d’être la seule ! Pourtant, Willow sent aussi que les anges sont dangereux et nocifs pour les humains. Et en essayant de convaincre Beth, elle signe son arrêt de mort.

Il parait que la trame de fond du roman n’est pas nouvelle, que les anges sont souvent des créatures dangereuses et malfaisantes. Mais étant une novice complète en la matière, je ne peux juger. Du coup, ce renversement m’a plutôt intrigué et fait plaisir. Pour moi, transformer les créatures traditionnelles du paradis en créatures « du mal » est assez original. C’est un premier bon point.

Ensuite, le roman en lui-même est bien construit. Sous forme de road-movie, on suit les personnages dans leur course-poursuite à travers les Etats-Unis. De l’action, donc, mais aussi des moments plus calmes pendant lesquels l’auteur prend le temps de développer ses personnages de façon convaincante.

Enfin, comme presque toujours, il est aussi question d’amour. Là encore, j’ai été agréablement surprise. Est-ce parce que je me suis attachée à Alex et Willow que leur romance ne m’a pas dérangé ? Ou bien parce que pour une fois on nous épargne le fameux triangle amoureux (de ce côté-là, le résumé du tome 2 me fait craindre le pire) ? C’est peut être tout simplement parce que leur histoire d’amour ne prend pas trop de place et est bien traitée.

Bref, Angel propose de belles trouvailles qui font oublier les petits défauts du roman.

Autres avis :

* Illusions des rêves ; Heclea ; Méloë ; Guu ; Galleane

 

Chronique de décembre 2011

Publicités

Prendre la plume

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s