Où est passée Lola Frizmuth? – Aurélie Gerlach

Édition: Gallimard jeunesse

Date de parution : 2012

Nombre de page : 330 p.

A propos de l’auteur : Née à Paris en 1984, Aurélie Gerlach est diplômée de Sciences Po Paris. Passionnée par le Japon depuis l’adolescence, elle a étudié pendant un an à l’université Waseda à Tôkyô, et depuis, retourne régulièrement au Pays du Soleil levant. Journaliste en région parisienne, elle tient notamment une chronique récurrente dans le magazine « Japan Lifestyle » où elle raconte les aventures d’une blonde au Japon. Le reste de son temps, Aurélie le consacre à son groupe de rock, Babooszchka, et à peindre des toiles abstraites fluos. (source : www.gallimard-jeunesse.fr)

Quatrième de couverture :

Lola Frizmuth, dix-huit ans, un charisme hors normes et un physique de rêve, décide de fuguer vers le Japon, quelques semaines avant de passer le bac, pour retrouver Tristan, son âme sœur… Et la voilà embringuée dans une histoire trop « chelou ». Dans l’avion, un gangster japonais échange la carte SIM de son portable, truffée d’infos top secret, avec celle de Lola. Résultat : arrivée à Tokyo, Lola, qui ne connait pas un mot de japonais, n’a plus un seul contact dans son téléphone. Des types armés en costume rayé la talonnent. Et Tristan est dans les bras d’une autre…

Mon avis:

Tout d’abord, merci aux éditions Gallimard pour cette nouvelle découverte. Mais malheureusement,  je n’ai pas aimé Où est passée Lola Frizmuth? . J’avais quelques a priori avant de commencer ma lecture, mais j’étais décidé à laisser sa chance à ce roman. Parfois, on peut avoir de bonnes surprises, comme ça a été le cas pour moi avec Candy Pop. Mais là… J’ai rapidement jeté l’éponge, et j’ai lu la majorité du roman en diagonal.

On commence avec un échange de SMS entre Lola et sa sœur. Et par conséquent, Lola utilise le langage SMS. Je n’ai rien contre les abréviations, je les comprends et les utilise moi-même. Mais le langage SMS, c’est une autre paire de manche. Je trouve ça désagréable au possible, et j’ai horreur de lire des messages de ce type. Déjà, ça commençait mal.

Ensuite, le personnage de Lola m’a horripilée au plus haut point. Passons sur le fait que l’héroïne est une adolescente blonde, magnifique, avec de la répartie,… Parfaite, quoi. S’il n’y avait eu que cela, j’aurai peut être pu faire abstraction. Mais son caractère, sa façon de ne se préoccuper que d’elle, d’être certaine d’avoir toujours raison, de ne jamais se préoccuper des conséquences,… J’ai trouvé Lola futile et sans intérêt. Les autres personnages ne m’ont pas plus convaincus, étant tous un peu cliché. Tristan, le petit-ami beau gosse de Lola, qui en fait n’en a rien à faire d’elle ; Lionel, l’intello à lunette qui craque bien sur pour la sublime héroïne ; Tanaka, le yakuza zélé mais lassé par son métier ; … A mon sens, c’est du déjà vu.

Enfin, pour ne rien arranger, je n’ai pas du tout accroché à l’histoire, bien trop déjantée pour moi, et par conséquent pas crédible une seconde. Déjà, la probabilité de vouloir fuguer à l’autre bout du monde (et d’en avoir les moyens !) et de se retrouver dans l’avion à côté d’un yakuza est extrêmement faible. Et les enchaînements d’évènements ne sont pas plus réalistes (la cerise sur le gâteau c’est, pour moi, le père de Lola)…

Bref, certains aimeront surement le côté complètement barré de ce roman et rigoleront des aventures de Lola et de son inconscience (preuve en est le grand nombre de bons avis que j’ai lu sur internet), mais ça n’a pas été mon cas. J’ai lu Où est passée Lola Frizmuth sans en retirer aucun plaisir, excepté celui de refermer ce livre.

Autres avis :

Lauredumiroir ; freelfe ; Mety Yuro ; Crouton ; la voix du livre

Chronique de novembre 2012

Prendre la plume

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s