Quelques minutes après minuit – Patrick Ness

Titre VO : A Monster Calls

Traducteur : Bruno Krebs

Édition : Gallimard jeunesse

Date de parution : 2012

Nombre de page : 215 p.

A propos de l’auteur : Patrick Ness est né aux États-Unis, dans l’État de Virginie. Passionné par la lecture et l’écriture, il étudie la littérature anglaise aux États-Unis. En 1999, il s’installe à Londres et enseigne pendant trois ans l’écriture à Oxford. Il est l’auteur de deux romans pour adultes. Il écrit également pour la radio et travaille comme critique littéraire pour le journal anglais «The Guardian». (source : Cercle Gallimard de l’enseignement)

Quatrième de couverture :

Depuis que sa mère est malade, Conor redoute la nuit et ses cauchemars. Quelques minutes après minuit, un monstre apparait, qui apporte avec lui l’obscurité, le vent et les cris. C’est quelque chose de très ancien, et de sauvage.

Le monstre vient chercher la vérité.

Mon avis:

Attirée dès sa sortie par la couverture, que je trouve magnifique, je me suis enfin plongée dans ce roman de Patrick Ness, tiré d’une idée originale de Shiobhan Dowd (décédée il y a quelques années), et illustré par Jim Kay.

Patrick Ness nous raconte l’histoire de Conor, un jeune garçon qui vit une période très difficile. En effet, sa mère souffre d’un cancer, et suit un traitement depuis plusieurs mois. Depuis ce moment, d’ailleurs, Conor fait un cauchemar, tous les soirs le même. Cependant, un soir, quelques minutes après minuit, un monstre vient rendre visite à Conor. Un monstre immense et terrifiant, qui vient pour raconter trois histoires au jeune garçon. Mais la dernière histoire, la quatrième, c’est Conor qui devra la raconter. Et le monstre attend de lui la vérité.

Quelques minutes après minuit est un véritable coup de cœur. Tout d’abord pour l’histoire en elle-même. Une histoire touchante, celle de Conor, qui doit faire face à la maladie de sa mère, et qui espère encore et toujours sa guérison. Ses espoirs, son malaise, sa colère,… sont très bien retranscrits, et je me suis très rapidement attachée à Conor. Le lecteur est tout le temps avec le jeune garçon, dans son quotidien. On voit ses difficultés à l’école, où il devient peu à peu transparent ; ses confrontations avec sa grand-mère, qui essaie de le préparer au pire ; l’absence de son père, qui a déménagé aux États-Unis. Combien de fois j’ai voulu pouvoir intervenir dans l’histoire pour le réconforter !

Ensuite, la relation de Conor avec le Monstre est complexe et ambiguë. Tout le long du roman, je n’ai cessé de me demander ce que le Monstre veut vraiment, quelle histoire il espère entendre de la bouche de Conor, et comment le Monstre peut aider le jeune garçon. Les histoires du Monstre sont évidemment un autre point fort du roman. Ce sont des petites histoires très surprenantes, car elles prennent le contre-pied des contes habituels, et elles visent à donner à Conor matière à réflexion, à insuffler en lui un peu de sagesse. A chaque fois, j’ai été décontenancé par la chute de ces petits contes, même après avoir compris comment le Monstre construit ses histoires.

Enfin, ce qui fait de ce roman une merveille, c’est aussi les illustrations splendides de Jim Kay. Ces illustrations à l’encre noire, qui peuplent le roman, s’accordent parfaitement avec l’atmosphère du roman, avec son côté sombre, et y ajoute une poésie supplémentaire. J’ai savouré chaque illustration. Quelques minutes après minuit est un roman qui se regardent autant qu’il se lit.

Bref, je ne sais pas si je suis arrivée à retranscrire dans ce billet l’émotion qu’a susciter la lecture de ce roman, mais je ne peux que vous le conseiller. Chaque lecteur, autant les adolescents que les adultes, y trouvera son compte.

Quelques minutes après minuit est pour moi une pépite, un livre comme on n’en lit pas tout les jours, et surtout, un roman qu’on n’oublie pas.

(images : http://alittlematterwhatever.over-blog.fr)

Autres avis :

Sophie Pilaire ; Amadis ; a little matter ; LegoLegitisLegimus ; Radicale

Article d’octobre 2012

Publicités

Prendre la plume

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s