NaNoWriMo 2014 : je me lance !

La semaine dernière je suis tombée par le plus grand hasard (d’ailleurs, je ne sais même plus comment) sur un article qui parlait du NaNoWriMo.

Pour ceux qui, comme moi, n’ont absolument aucune idée de la signification de ces 9 petites lettres, NaNoWriMo signifie National Novel Writing Month, ou, pour les non anglophones, le Mois National de l’Ecriture de Roman.

Qu’est ce que le NaNoWriMo ?

Pour faire simple, le NaNoWriMo consiste à écrire un roman de 50 000 mots entre le 1er novembre et le 30 novembre. 50 000 mots, ça représente environ 175 pages format poche. Pour écrire 50 000 mots en un mois, il faut en moyenne écrire 2 500 mots par semaine ou 1 667 mots par jour. Ca semble complètement fou, mais l’important ici ce n’est pas d’écrire un bon roman, mais tout simplement d’écrire. Comme c’est écrit sur le site du NaNoWriMo français :

En raison du temps limité, la SEULE chose qui compte dans le NaNoWriMo est le résultat. La quantité, pas la qualité. Cette approche kamikaze vous force à réduire vos attentes, prendre des risques et écrire à la volée, dès que vous avez la moindre minute.

Quel est le but, alors ? Et bien tout simplement d’écrire. De se prouver qu’on est capable d’écrire, et surtout d’écrire quotidiennement.

Comment est né ce challenge ?

Le NaNoWriMo a été créé en juillet 1999 par Chris Baty et ses amis, qui pensaient que beaucoup de gens avaient une bonne idée de roman, mais que peu se mettaient à l’écrire.  Chris Baty et ses amis voulaient écrire « des romans comme les vingtenaires créent des groupes de musique ». Six des vingt-et-un participants, complétèrent le défi, cette première année. L’année suivante, les premières règles furent mises en place. Depuis, le nombre de participants ne cesse d’augmenter : de 5 000 participants en 2001, on est passé à plus de 300 000 participants du monde entier en 2013 !

Chris Baty

Un objectif trop important pour cette année, mais ça vaut le coup d’essayer !

Je trouve cette idée vraiment bonne, qu’on en profite pour se lancer (enfin !) pour passer le cap et écrire ce qui nous trotte dans la tête, ou simplement pour se lancer un défi d’écriture. Certes, en un mois et avec un rythme aussi effréné, il y a peu de chance d’écrire quelque chose de bon, mais c’est une base de travail. Après, il y a tout le temps de revenir sur ce qu’on a écrit, de le compléter, de l’améliorer, bref, de le retravailler.

J’ai donc décider de me lancer dans cette aventure. Certes, le défi ne sera pas dans mes priorités, mais j’ai quelques idées d’histoires, et ça me donnera l’occasion d’en coucher une par écrit. Je sais pertinemment qu’avec le travail universitaire énorme que j’ai déjà à faire, il n’y a pas l’ombre d’une chance que j’arrive à 50 000 mots. Mais ça me donnera un aperçu de ce challenge, et ça me forcera à prendre un peu de temps pour écrire. Et surtout, je pense que cette expérience m’en apprendra plus sur ma façon d’écrire.

nanowrimo

Pour plus de renseignements

Commencez par vous rendre sur le site du NaNoWriMo français, et sur le site officiel (en anglais). Ensuite, vous pouvez aller lire quelques témoignages, comme celui de Pierrick Messien (2013), de Spireal (2013), de Noa (2013), de Bruno Bord (2011), ou encore de Beck (2011).

Connaissez-vous ce défi ? Qu’est-ce que vous en pensez ? Est-ce que certains d’entre vous vont participer cette année ?

Publicités

2 réflexions sur “NaNoWriMo 2014 : je me lance !

Prendre la plume

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s