Arte « à la recherche du Hobbit »

Le 10 décembre va sortir le dernier film de la saga du Hobbit, La bataille des cinq armées. Pour les plus impatients, Arte diffusera dimanche 30 novembre le premier des cinq épisode du documentaire A la recherche du Hobbit.

Ce documentaire a été écrit et produit par Yannis et Alexis Metzinger, et réalisé par Olivier Simonnet. Les deux alsaciens, qui travaillent sur ce projet depuis 2010, nous propose de partir à la découverte des légendes qui ont inspiré Tolkien. Et pour cela, ils ont fait appel à John Howe, le directeur artistique des trilogies du Seigneur des anneaux et du Hobbit, de Peter Jackson! Cette quête va faire voyager le spectateur dans six pays  (la Nouvelle-Zélande, l’Islande, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la Norvège).

L’univers créé par Tolkien est peuplé d’êtres fantastiques et de créatures terribles. Mais leurs véritables héros, Bilbo et son neveu Frodon, sont des Hobbits, peuple réputé bon vivant et peu courageux. Comment Tolkien en est-il venu à inventer les Hobbits ? S’est-il inspiré de contes ou de légendes européennes ? A-t-il eu recours à sa seule imagination?

John Howe, illustrateur officiel des oeuvres de Tolkien, est le directeur artistique (« concept artist ») des deux trilogies de Peter Jackson. Lorsque l’on pense à Gandalf ou à Gollum, ce sont les dessins de John Howe que l’on visualise, même sans le savoir : son art fait désormais partie de notre imaginaire collectif. Il a décidé d’en savoir plus.

Dans A la Recherche du Hobbit, John Howe nous invite à la suivre dans sa quête qui va le mener dans toute l’Europe sur les traces des légendes qui ont nourri Tolkien et des lieux qui les ont vu naître.

De la forêt enchantée de Brocéliande aux décors des studios de Nouvelle-Zélande, des châteaux du Rhin aux geysers d’Islande, John Howe découvre les correspondances mystérieuses qui relient Merlin l’Enchanteur au magicien Gandalf, les Chevaliers de la Table Ronde à la Communauté de l’Anneau, l’Anneau de la légende des Nibelungen à l’Anneau unique de Tolkien. Ses dessins originaux se mêleront aux images réelles pour donner vie à ces légendes et au monde de Tolkien.

Tout au long des cinq volets des de la série, A la Recherche du Hobbit nous révèle les sources secrètes de l’univers de Tolkien, autant de clés de compréhension de la fascination qu’il exerce aujourd’hui à travers le monde.

 

Le documentaire sera diffusé chaque dimanche, du 30 novembre au 28 décembre, à 12h.

Le premier épisode, « Les univers de Tolkien », direction la Nouvelle-Zélande pour rencontrer John Howe, directeur artistique des films de Peter Jackson. Alors que s’achève le tournage du Hobbit, John Howe arpente une dernière fois les décors créés à partir de ses dessins. À Oxford, au Royaume-Uni, le professeur Leo Carruthers nous révèle que l’écrivain Tolkien était aussi un professeur spécialiste des légendes anciennes. C’est dans ces légendes qu’il faut trouver ses sources d’inspiration, et dans les lieux qui les ont vus naître. John Howe retourne alors en Europe à la recherche de ces lieux chargés d’histoire. C’est le début de sa quête

Dans l’épisode 2, « Brocéliande, la forêt magique », John Howe ouvre une première porte qui le mène directement dans la forêt de Brocéliande, en France. Il y rencontre le conteur Nicolas Mezzalira qui lui fait découvrir la légende de Merlin. Mais après cette première étape riche en découverte, il n’y a toujours pas de trace du hobbit. Il faut donc poursuivre l’aventure…

Dans le troisième épisode, « Sur les traces du roi Arthur » John Howe retrouve Nicolas Mezzalira au château de Tintagel en Cornouailles, sur la piste de la légende du roi Arthur. Avec Nicolas Mezzalira, nous découvrons l’origine des Chevaliers de la Table Ronde et de la Quête du Graal. Le professeur Leo Carruthers fait la lumière sur les liens qui existent entre ces légendes et la Communauté de l’Anneau dans Le Seigneur des Anneaux – liens que soulignent les dessins de John Howe. John et Leo se retrouvent une nouvelle fois et évoquent la figure du héros chevalier, qui nous fait passer du roi Arthur à Siegfried, le héros de la légende des Nibelungen : telle sera la prochaine étape de la quête…

Avec « L’or perdu du Rhin », on retrouve John Howe en Allemagne, sur le Rhin romantique bordé de châteaux-forts. Il rencontre l’écrivain canadien David Day, auteur de plusieurs ouvrages sur l’univers de Tolkien. Grâce à un drôle de guide qu’ils croisent de château en château, ils vont découvrir les grandes pages de la légende des Nibelungen. John Howe et David Day réfléchissent aux liens entre la légende et l’univers du Hobbit, et notamment à l’anneau, symbole de pouvoir. John Howe et Leo Carruthers se rendent compte qu’il y a des ressemblances entre cette légende et le dragon Smaug que rencontre Bilbo le Hobbit. Faut-il aller voir du côté des dragons ?

Dans le cinquième épisode, « Les créatures du Nord », John Howe et Leo Carruthers explorent une dernière piste du côté des dragons, des créatures et des légendes nordiques. Cela nous emmène jusqu’en Islande où on retrouve Nicolas Mezzalira en compagnie de la chercheuse Véronique Favero. Tous deux évoquent les textes fondateurs que sont l’Edda et Beowulf. John Howe achève sa quête à Oxford, là où Tolkien était étudiant puis professeur. À l’issue de cette quête, c’est nous-mêmes que nous découvrons derrière le visage des Hobbits, nous lecteurs, nous spectateurs, nous acteurs de la légende.

(Les synopsis viennent de Tolkiendrim, et les photos du facebook A la recherche du Hobbit)

Rendez-vous donc dimanche, pour découvrir la première partie de ce documentaire !

Publicités

6 réflexions sur “Arte « à la recherche du Hobbit »

    • Merci beaucoup, pour ton avis, et pour la nomination au Liebster Award. Je connaissais, mais n’ai jamais participé, et ne pense pas le faire. Je ne suis pas très active en ce moment sur le blog, et n’ai malheureusement pas beaucoup le temps d’aller lire d’autres blogs.
      Mais je vais très vite aller découvrir le tien! =)

      • Je peux te comprendre 😉
        C’est très gentil en tout cas de vouloir prendre le temps d’aller voir mon blog, même si tu n’en as pas beaucoup 🙂
        Et aussi : BONNE ANNEE 2015 !!!

Prendre la plume

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s